Les parents, satisfaits ?

parentsTitre de l’article: Factors influencing parent satisfaction with preventive health services for the early detection of speech and language delay in preschool children (Bairati, I. et al., 2011). 

Pourquoi on s’y intéresse ? Parce que les parents font plus rarement l’objet d’études en orthophonie et qu’une meilleure compréhension des facteurs menant à leur satisfaction avec les services reçus en orthophonie permet l’émergence d’une relation de confiance avec la famille. Et comme on peut le lire dans la revue de littérature de cet article : la satisfaction des parents avec les services a un effet sur l’implication et les progrès chez leurs enfants !

Un brin de méthodologie : Un questionnaire de satisfaction (Client satisfaction questionnaire : CSQ-3) a été complété par 101 parents d’enfants âgés de 18 à 36 mois ayant reçu un diagnostic de retard de langage par un orthophoniste. Il s’agit de familles recrutées à même des établissements de santé dans la région de la ville de Québec. Les familles faisaient partie d’un programme subventionné de dépistage et d’identification précoce de retards ou troubles de langage chez des enfants d’âge préscolaire, incluant trois activités  1) Une séance d’information générale sur le développement du langage offerte à la population 2) Trois sessions de «coaching» parental 3) Une évaluation individualisée du langage de l’enfant par un orthophoniste. La collecte de données relatives aux caractéristiques parentales et de l’enfant a été effectuée deux semaines après la troisième étape du programme (évaluation individuelle de l’enfant), à domicile ; statut socioéconomique, histoire médicale des membres de la famille, histoire obstétrique de la mère, stress parental (Parenting Stress Index- PSI Short Form), ressources financières et caractéristiques intrinsèques à l’enfant (Child Behavior Checklist- CBCL). Le questionnaire de satisfaction a été mené au téléphone par un auxiliaire de recherche formé. La satisfaction à l’égard de chacune des trois activités du programme (séance d’information, coaching parental et évaluation individuelle de l’enfant) a été demandée au parent ayant participé. Les réponses vont de 1 (faible satisfaction) à 4 (satisfaction élevée).Les parents étaient considérés comme satisfaits s’ils avaient une moyenne de réponses de 3.5 et plus.

Résultats :

Séance générale d’information : Une plus grande satisfaction est observée lorsque (1) les parents étaient plus vieux (2) la mère a déjà vécu une histoire médicale de fausse couche (3) l’enfant ne présentait pas de problèmes de santé à sa naissance.

Séances de coaching parental : Une plus grande satisfaction est observée lorsque (1) le père ne travaillait pas à temps plein et (2) les parents étaient moins stressés/anxieux.

Évaluation individuelle de l’enfant en orthophonie : Une plus grande satisfaction est observée lorsque (1) l’enfant ne présentait pas de problèmes de santé à sa naissance et (2) les parents était moins stressés/anxieux.

*NI le type de retard ou de trouble de langage (expressif ou réceptif) NI le degré de sévérité des difficultés ne semblent influencer la satisfaction parentale et ce, pour les trois types d’activités menées dans ce programme de dépistage.

Pourquoi ces facteurs influencent la satisfaction ? Selon les chercheurs…: La disponibilité du parent influence leur participation et donc leur satisfaction / Les parents plus vieux et les mères ayant vécu des fausses couches ont des attentes moins élevées envers les services de santé. / Les parents dont l’enfant présentait des problèmes de santé pourraient avoir le sentiment que leur enfant n’a pas reçu les services ou suivis médicaux nécessaires après le problème de santé initial. / L’évaluation peut être perçue comme un jugement pour les parents qui sont anxieux. La communication des résultats est effectuée avant l’établissement d’un lien de confiance et peut avoir un impact émotionnel important pour le parent anxieux et donc affecter leur satisfaction.

Limites : (1) Faible participation des parents provenant de milieux socio-économiquement défavorisés aux deux premières activités du programme, et donc possiblement la présence d’une association entre les résultats obtenus en terme de satisfaction et le milieu socioéconomique des parents participants (2) Petit étendu de réponses disponibles au questionnaire (1 à 4) pour représenter les variations dans la satisfaction (3) Le questionnaire a été administré oralement au téléphone (plutôt que confidentiellement par écrit),bien que la personne administrant le questionnaire n’était pas associée au programme.

Dans mon bureau :

 Je porte une attention particulière aux parents qui présentent des indices de niveaux élevés d’anxiété/stress et ceux dont l’enfant présentait des problèmes de santé à la naissance puisque ce sont ceux qui semblent systématiquement moins satisfaits avec les services reçus. 

Pour les parents anxieux/stressés, les auteurs proposent d’aborder et de discuter du stress et de l’anxiété ressentie par le parent pendant les rencontres. Cette façon de faire induirait de plus hauts taux de satisfaction chez ceux-ci (Brown et al., 2008). D’ailleurs, pourquoi ne pas aborder ce sujet dès notre première rencontre en demandant au parent comment il se sent par rapport au fait de consulter en orthophonie ? Ou en lui demandant ouvertement comment il se sent par rapport au développement de son enfant ?

√  À tout moment, quand je sens que le parent s’implique moins ou semble moins assidu dans les rencontres ou les activités auprès de l’enfant, je prends le temps d’aborder sa perception et ses impressions des services reçus en orthophonie.  

Pour une lecture plus en profondeur de la perception des parents à l’égard des services, je télécharge et lis ce rapport du Ministère de la santé et des services sociaux qui date de 2012, accessible gratuitement, qui donne la parole aux parents d’enfants de 0 à 5 ans sur leurs expériences en lien avec les services de la santé publique. On parle de plusieurs services au delà de l’orthophonie uniquement, mais on peut y lire des passages très intéressants applicables à notre pratique et qui confirment les observations du présent article, par exemple : «Le besoin d’accompagnement est exprimé par plusieurs parents […] et peut être ressenti encore plus intensément chez des parents qui se sentent démunis devant le problème de santé de leur enfant, la complexité du langage utilisé par les spécialistes et la somme d’informations transmises par plusieurs professionnels de la santé et de différents établissements.»

Puisque c’est un sujet qui nous intéresse particulièrement, vous risquez de revoir d’autres résumés en lien avec la perception parentale prochainement!

Référence complète : Bairati, I. , Meyer, F. , Gueye, C. , Desmarais, C. , Rouleau, N. and Sylvestre, A. (2011) Factors influencing parent satisfaction with preventive health services for the early detection of speech and language delay in preschool children. Open Journal of Preventive Medicine, 1, 135-142. doi: 10.4236/ojpm.2011.13018.

Trouvé via:  www.scirp.org/journal/PaperDownload.aspx?paperID=8514 (copiez cette adresse dans votre barre URL et le fichier pdf de l’article se téléchargera automatiquement!)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s